Les chauffe-eau : avantages et désavantages des différents modèles

Pour obtenir de l’eau chaude dans de bonnes conditions, plusieurs modèles de chauffe-eau s’offrent à vous. Chacun d’entre eux présente des avantages et des inconvénients spécifiques.

Le chauffe-eau électrique : un modèle très répandu

Le chauffe-eau électrique existe lui-même en deux variantes. Vous pouvez d’abord installer un chauffe-eau électrique instantané. Son principal avantage est sans doute d’ordre financier : son prix est en général modéré et, dans la mesure où il ne se déclenche qu’à la demande, il consomme peu d’électricité. Ce type de chauffe-eau prend également peu de place et il est
assez facile à installer. Mais ce chauffe-eau, qui ne stocke pas l’eau chaude, ne la produit qu’au bout d’un temps assez long. Ce qui n’est pas le cas du chauffe-eau muni d’un ballon électrique, qui fournit une eau toujours chaude, si toutefois le ballon a été allumé. Sinon, il faut compter un temps de chauffe assez long et donc une consommation d’électricité relativement élevée, sauf si le ballon a été activé durant les heures creuses. Par ailleurs, le
chauffe-eau électrique réclame un minimum d’entretien, notamment le détartrage régulier de la cuve. Enfin, ce type de chauffe-eau électrique est plus onéreux à l’achat.

Le chauffe-eau thermodynamique : un équipement apprécié

De nombreuses personnes optent pour ce type d’appareil, notamment pour équiper des logements neufs. Il fonctionne sur un principe simple: récupérer la chaleur ambiante pour chauffer l’eau. Le grand avantage de ce type de chauffe-eau est qu’il fonctionne en grande partie avec de l’énergie renouvelable, ce qui permet de faire une économie très notable par rapport à un chauffe-eau classique, de type électrique. L’utilisation de ce type d’énergie étant encouragée, l’achat d’un chauffe-eau thermodynamique peut aussi vous donner droit à un crédit d’impôt appréciable, si l’acquisition de l’appareil a eu lieu dans le cadre d’une rénovation de logement. Par ailleurs, le prix d’achat d’un tel chauffe-eau s’avère très raisonnable. Enfin,
l’installation de cet équipement est assez simple et il peut procurer de l’eau chaude pour six personnes, ce qui n’est pas négligeable. Mais le chauffe-eau thermodynamique présente cependant quelques inconvénients. Il est d’abord pourvu d’un ventilateur qui, dans certains cas, peut causer quelques nuisances sonores. Par ailleurs, ce chauffe-eau se déclenche si l’on utilise l’eau chaude, c’est-à- dire en heures pleines; mais l’économie d’ensemble est telle que cet inconvénient est peu sensible. Enfin, la pièce dans laquelle cet appareil sera installé doit répondre à quelques exigences: elle ne doit pas être trop exiguë et elle ne peut être chauffée.

Le chauffe-eau solaire : l’appareil de l’avenir

Ce type de chauffe-eau fonctionne grâce à des capteurs solaires souvent installés sur le toit. L’utilisation d’une énergie propre constitue bien sûr l’avantage essentiel de cet appareil. L’énergie employée ne dégage aucun gaz à effet de serre et elle demeure disponible et renouvelable à volonté. Vous faites donc, en l’utilisant, un geste citoyen qui peut, là encore, vous donne droit à des crédits d’impôt avantageux. Par ailleurs, on peut considérer qu’au bout d’une période d’environ quinze ans, vous aurez totalement rentabilisé une installation qui, au surplus, confère une valeur supplémentaire à votre logement. En outre, la durée de vie moyenne d’un chauffe-eau solaire, qui est d’environ vingt ans, dépasse celle des appareils
classiques et son entretien courant reste léger en comparaison de celui d’un chauffe-eau électrique. Concernant les points moins positifs, il faut noter le caractère onéreux de l’équipement. Le chauffe-eau solaire ne sera pas non plus rentable sous toutes les latitudes et il ne faut l’envisager que dans des régions à l’ensoleillement généreux.

Vous voilà donc fixé qu’en au choix d’un chauffe-eau. Vous saurez lequel choisir à votre prochain achat.